Le podcast ouvre de multiples possibilités de mise en scène, notamment par les alliances qu’il suggère entre les voix, les ambiances sonores et la musicalité. Notre spécialité : réfléchir au potentiel du médium radiophonique en matière de documentaire sonore. Il invite à repenser le traitement des histoires et des sujets tout en ouvrant la porte à une réflexion sur les limites qu’il permet de repousser. Le son, en favorisant l’anonymat et la discrétion, permet de s’aventurer sur des terrains auxquels le documentaire visuel ne pourrait accéder. Dans cette perspective, le documentaire sonore permet de raconter autrement, mais aussi de mettre en lumière des réalités qui ne parviendraient pas à s’exprimer d’une autre façon.